Bulletin Allergo Pollinique

Végétation en ville :
Guide d'information sur les plantes à pollen allergisant

 

Journal pollinique
Comparez vos symptômes aux concentrations
polliniques sur pollendiary.com

Des pollens d’ambroisie pour les journées du patrimoine !

Ce week-end (18-19 septembre), ce sont les journées du patrimoine partout en France. L'occasion de visiter des musées gratuitement, des lieux ouverts de manière exceptionnelle, de faire des visites guidées insolites et d'autres belles activités. Les pollens d’ambroisie ne veulent pas manquer ces journées du patrimoine et seront encore bien présents dans l’air avec un risque d’allergie de niveau très élevé dans l’Ain, le nord Isère, l’Ardèche et la Drôme et un risque élevé dans le Rhône, la Loire, la Saône et Loire, la Charente, la Nièvre, et le Gard. Le risque d’allergie sera faible à moyen dans les départements autour de cette zone d’infestation principale qu’est la vallée du Rhône.

Les orages de ces derniers jours ont permis de lessiver les pollens et de les plaquer au sol en limitant ainsi leur dispersion, mais le répit pour les allergiques est de courte durée car le soleil fera son retour et favorisera la dispersion des pollens dans l’air. Les allergiques pourront respirer sans gêne uniquement sous les averses de pluie et ils doivent bien poursuivre leurs traitements. Une bonne nouvelle toutefois pour les allergiques : les concentrations de pollens d’ambroisie commencent légèrement à baisser et la fin de la saison se rapproche doucement mais surement. 

Agir contre l'expansion de l’ambroisie est un enjeu majeur de santé publique qui requiert l'implication de toutes et tous ! Il est encore temps de détruire l’ambroisie avant qu’elle ne fasse toutes ses graines qui permettront à d'autres ambroisies de pousser ces prochaines années ! Apprenez à la reconnaitre, arrachez-la ou signalez-la sur la plateforme www.signalement-ambroisie.fr

Concernant les autres pollens (graminées, urticacées, armoises, plantains), on est à la fin de la saison avec de faibles concentrations et un risque d’allergie qui ne dépassera pas le niveau faible voir très faible.

Quelques conseils pratiques pour les allergiques : suivez vos traitements et consultez votre médecin en cas de symptômes, consultez régulièrement la carte de vigilance des pollens sur notre site internet, rincez vos cheveux le soir, aérez au moins 10 min par jour avant le lever et après le coucher du soleil, évitez de faire sécher le linge à l’extérieur, gardez les vitres des voitures fermées pour éviter que les pollens ne rentrent dans l’habitacle, évitez les activités sportives à l’extérieur qui entraînent une surexposition aux pollens. Attention aussi à la pollution atmosphérique qui pourra exacerber les allergies aux pollens.

(Mis à jour le 17 septembre)

Revenir en haut de la page