Bulletin Allergo Pollinique

Végétation en ville :
Guide d'information sur les plantes à pollen allergisant

 

Journal pollinique
Comparez vos symptômes aux concentrations
polliniques sur pollendiary.com

Pas de grève pour les pollens !

Alors que les enseignants ont fait grève jeudi dernier dans tout le pays, les pollens quant à eux ne se sont pas arrêtés et sont restés bien présents dans l'air pour gêner les allergiques. 

Les concentrations de pollens de cupressacées (famille des cyprès) et de frêne sont en augmentation autour de la Méditérranée et dans le sud-ouest avec un risque d'allergie qui pourra atteindre le niveau moyen. Le vent fort se lèvera dimanche sur le pourtour méditérranéen ce qui favorisera la dispersion des pollens dans l'air et aggravera les symptômes comme les conjonctivites. Les prochaines semaines seront à surveiller de près pour les allergiques aux pollens de cupressacées sur le pourtour méditérranéen car les concentrations augmenteront lorsque le temps deviendra plus doux. 

Sur le reste du pays, les premiers pollens de noisetier et d'aulne (famille des bétulacées) arrivent mais les concentrations restent très faibles et le risque d'allergie ne dépassera pas le niveau faible. Mais attention, dès que la température remontera un peu, les concentrations de ces pollens augmenteront et gêneront les allergiques. 

En ce début d'année 2022, les allergiques doivent redoubler de prudence lors des belles journées venteuses et ensoleillées même si le froid devrait limiter un peu l'émission des pollens dans l'air. 

(Mis à jour le 14 janvier)

Revenir en haut de la page