Bulletin allergo-polinique - Historique
Sélectionnez un pollen pour accéder au détail des risques en 2006

Récapitulatif 2006

La saison pollinique 2006 a démarré tardivement dues aux conditions météorologiques froides des mois de février et de mars.
Du coup les arbres à chatons, en particulier aulne, noisetier et bouleau, ont attendu le retour de températures plus clémentes pour produire et disperser leur pollen. De ce fait on a pu constater une explosion de la pollinisation de ces arbres pendant 2 à 3 semaines fin mars début avril.. Puis les autres pollens d'arbres ont été particulierement abondants jusque début mai (chêne, platane etc...) avant une accalmie de quelques semaines en mai à cause d'un temps plutôt pluvieux.
Dès fin mai, le retour de la chaleur a permis une floraison abondante des graminées qui ont sévi de façon durable jusqu'en juillet, la canicule ayant eu raison d'elles.
Courant Août les conditions météorologiques plutôt médiocres ont retardé l'apparition des pollens d'ambroisie. Ces derniers ont été particulièrement abondants en début septembre et leur pollinisation s'est prolongée exceptionnellement jusqu'en octobre.
En septembre et octobre, on a constaté un retour non négligeable des pollens de graminées qui ont provoqué de nouveaux symptômes d'allergie respiratoire.

Les pollens de cèdre d'octobre ne provoquent pas d'allergie, par contre on a constaté une arrivée de certains pollens de cupressacées en novembre 2006.

Michel Thibaudon

Revenir en haut de la page