Bulletin allergo-polinique - Historique
Sélectionnez un pollen pour accéder au détail des risques en 2015

Récapitulatif 2015

Les conditions météorologiques du début de l’année 2015 sont, en les considérant sur l’ensemble de la France, très proches des normales de saison (à peine 0,2°C au-dessus de la normale). Ceci a permis aux plantes dites hivernales comme le noisetier et l’aulne de débuter leur pollinisation entre la fin du mois de février et le début du mois de mars selon leur localisation géographique.

Les températures proches des normales de saison se poursuivent lors du printemps mais la pluviométrie est globalement déficitaire de presque 20%, permettant aux arbres de polliniser en étant moins limité par la pluie. Le pic de pollinisation des bouleaux a eu lieu durant le mois d’avril, un pic important mais court se déroulant pour une majorité des régions françaises sur une seule semaine.Les alternances pluie-soleil des mois d’avril et mai ont permis un développement abondant des graminées sauvages qui a été suivi par une longue période de pollinisation de ces plantes en forte quantité alors que la pluie se faisait rare au cours de l’été.

L’été très chaud puis régulièrement pluvieux en août a fait reculer la saison des pollens d’ambroisies et des autres pollens estivaux, mais ils ont profité du mois de septembre pour se disperser. Sur l’ensemble des données, l’index pollinique est en augmentation par rapport aux années précédentes, l’index pollinique annuel moyen étant le plus fort depuis ces 15 dernières années.

Michel Thibaudon

Revenir en haut de la page