Bulletin Allergo Pollinique

Végétation en ville :
Guide d'information sur les plantes à pollen allergisant

 

Journal pollinique
Comparez vos symptômes aux concentrations
polliniques sur pollendiary.com

Chaud devant voilà l’ambroisie !

Alors que la France connait un épisode de sécheresse sans précédent avec de nombreux grands incendies, sur le plan des pollens, c’est bien l’ambroisie qui donnera des sueurs aux allergiques. Si vous avez le nez qui coule ou les yeux qui piquent actuellement, vous êtes donc surement allergique aux pollens d’ambroisie ! Les concentrations sont déjà modérées et seront en augmentation ces prochaines semaines. Le risque d’allergie sera moyen dans de nombreux départements en zones infestées (Rhône, Drôme, Ain, Isère, Ardèche, Nièvre, Allier, Charente, Dordogne, Vaucluse, Gard, Saône et Loire...) et faible dans les zones moins infestées (Savoie, Haute-Savoie, Loire, Haute-Loire…)

Au niveau national, la France établit chaque jour un nouveau record de sécheresse des sols ! Mais l’ambroisie semble bien résister à la sécheresse et à la canicule alors que toutes les autres plantes sont grillées et desséchées faute de pluie depuis des semaines. L’explication est toute trouvée, la canicule grille les plantes qui ont des racines en surface, mais ce n’est pas le cas de l’ambroisie, car c’est une plante à racine pivotante qui s’enfonce dans le sol.

Une bonne nouvelle toutefois pour les allergiques, une dégradation avec des pluies orageuses va remonter par le Sud-Ouest samedi soir, puis gagner la majeure partie du pays dimanche et pourra ainsi plaquer temporairement les pollens au sol et apporter un peu de répit aux allergiques.

Agir contre l'expansion de l’ambroisie est un enjeu majeur de santé publique qui requiert l'implication de toutes et tous, c’est pour cela qu’une plateforme interactive de signalement a été mise en place en France ! C’est encore le bon moment pour signaler l’ambroisie avant la grenaison de la plante pour ainsi limiter son expansion : www.signalement-ambroisie.fr

Le risque d'allergie sera faible pour les autres herbacées en floraison un peu partout en France à savoir les pollens de graminées, plantain, ortie (de la famille des Urticacées) et armoise.

Quelques conseils pratiques pour les allergiques : suivez vos traitements et consultez votre médecin en cas de symptômes, consultez régulièrement la carte de vigilance des pollens sur notre site internet, rincez vos cheveux le soir, aérez au moins 10 min par jour avant le lever et après le coucher du soleil, évitez de faire sécher le linge à l’extérieur, gardez les vitres des voitures fermées pour éviter que les pollens ne rentrent dans l’habitacle, évitez les activités sportives à l’extérieur qui entraînent une surexposition aux pollens. Les allergiques doivent redoubler de prudence car la saison pollinique de l’ambroisie devrait se poursuivre jusqu’en fin septembre.

(Mis à jour le 12 août)

Revenir en haut de la page