Bulletin Allergo Pollinique

Végétation en ville :
Guide d'information sur les plantes à pollen allergisant

 

Journal pollinique
Comparez vos symptômes aux concentrations
polliniques sur pollendiary.com

Les graminées, porte-drapeau des pollens !

Les graminées marcheront en tête de la "délégation pollinique" ces prochains jours sur toute la France avec un risque d'allergie qui pourra varier du niveau faible principalement sur la partie Est du pays, au niveau élevé en Bretagne, en passant par le niveau moyen sur le reste du territoire. Les allergiques à ces pollens commencent à apercevoir la ligne d'arrivée de ce long marathon qui a débuté il y a déjà plusieurs semaines. Mais ils doivent rester prudents encore quelques jours et bien suivre les traitements prescrits par les médecins.

Les pollens d'urticacées sont très nombreux actuellement, avec un risque d'allergie de niveau faible à localement moyen. 

Les châtaigniers pollinisent encore, notamment en Bretagne et le centre de la France mais ces pollens sont peu allergisants et ne devraient pas gêner les allergiques.
Le modèle de prévision du RNSA donne la date du 11 août pour le premier jour où la concentration dans l'air de pollen d'ambroisie à feuilles d'armoise devrait être suffisante pour provoquer sur la région lyonnaise un risque d'allergie chez les personnes les plus sensibles. C’est donc le bon moment actuellement avant la floraison pour arracher et signaler les plants d’ambroisie si vous en repérez : www.signalement-ambroisie.fr.

Quelques conseils pratiques pour les allergiques : suivez vos traitements et consultez votre médecin en cas de symptômes, consultez régulièrement la carte de vigilance des pollens sur notre site internet, rincez vos cheveux le soir, aérez au moins 10 min par jour avant le lever et après le coucher du soleil, évitez de faire sécher le linge à l’extérieur, gardez les vitres des voitures fermées pour éviter que les pollens ne rentrent dans l’habitacle, évitez les activités sportives à l’extérieur qui entraînent une surexposition aux pollens. Attention aussi à la pollution atmosphérique qui peut exacerber les allergies aux pollens.

(Mis à jour le 23 juillet)

Revenir en haut de la page