Bulletin Allergo Pollinique

Végétation en ville :
Guide d'information sur les plantes à pollen allergisant

 

Journal pollinique
Comparez vos symptômes aux concentrations
polliniques sur pollendiary.com

Mis à jour le 22 mars 2019

Début du printemps et des pollens de bouleau!

Actuellement le risque d’allergie est faible sur une grande partie de la France avec quelques pollens de peuplier, saule, charme et frêne. Les pollens d’aulnes et de noisetiers ont quasiment disparu des écrans. Les allergiques ont un peu de répit en ce début de printemps mais il sera de courte durée car le modèle prévisionnel (mis en place en partenariat avec Météo-France) indique un  démarrage de la pollinisation du bouleau dimanche 24 mars (région lyonnaise), lundi 25 mars (régions centrales), mardi 26 mars (région parisienne) et le vendredi 29 mars (sur le Nord-Est et le Nord-Ouest de la France). Les conditions météorologiques très douces et ensoleillées de ce début de printemps seront très favorables à la floraison des arbres comme les bouleaux. Les allergiques aux pollens de bouleau doivent penser à anticiper leur traitement pour subir le moins que possible les symptômes d'allergie car il suffit de seulement quelques grains de pollens pour que les symptômes apparaissent chez les personnes sensibles.   

Autour de la Méditerranée les pollens de cyprès font de la résistance, même si les concentrations commencent à baisser, le risque d’allergie restera très élevé en cette fin mars et de nombreux symptômes allergiques sont observés et nous sont rapportés par nos médecins du réseau sentinelle.

Les pollens d’urticacées et de platanes font leur apparition dans le sud du pays avec un risque d’allergie de niveau faible.

Les pollens de pinacées (pin, sapin, épicéa) sont actuellement très abondants dans l’air autour de la Méditerranée, ce sont ces pollens de couleur jaune qui recouvrent nos voitures, routes, fenêtres, trottoirs, tables. Le vent favorise l’envol de ces pollens qui peuvent parfois former des nuages jaunes, mais fort heureusement ces pollens de pinacées ne sont pas allergisants.

          
Le cyprès et son pollen

Revenir en haut de la page