Bulletin Allergo Pollinique

Végétation en ville :
Guide d'information sur les plantes à pollen allergisant

 

Journal pollinique
Comparez vos symptômes aux concentrations
polliniques sur pollendiary.com

Mis à jour le 24 mai 2019

Les graminées vont voter !

Les élections européennes ont lieu ce dimanche 26 mai, l’occasion d'élire les députés représentant la France au Parlement européen. Si le taux d’abstention s’annonce élevé d’après les sondages, les graminées veulent quant à eux participer au vote et seront très présents sur tout le territoire lors de ces élections ! Les pollens seront plus abondants dans certains départements allant du Sud-Ouest à l’Est du pays avec un risque pouvant déjà atteindre le niveau élevé. Partout ailleurs le risque d’allergie associé à ces pollens sera de niveau moyen mais pourra vite augmenter lors des journées ensoleillées. Les fortes pluies attendues ce vendredi dans le Sud-Ouest du pays feront baisser temporairement les concentrations de pollens et soulageront ainsi les allergiques, mais malheureusement le répit sera de courte durée. 

Les pollens d'olivier et de chêne seront présents essentiellement sur les côtes méditerranéennes avec un risque allant de faible à moyen. Urticacées (pariétaires) et cyprès seront également présents sur cette zone avec un risque d’allergie ne dépassant pas le niveau faible. Les pollens d'oseille et de plantain ne seront que faiblement présents sur tout le territoire avec un risque d’allergie de niveau très faible.

En grande quantité, les bourres de peuplier volent et forment des nuages cotonneux. Ces graines entourées de poils qui ont un caractère irritatif, ne provoquent pas d'allergie respiratoire.

A noter, la présence des pollens de pin qui peuvent jaunir le sol, les voitures, les balcons mais qui ne sont pas allergisants.

Les allergiques aux pollens de graminées doivent redoubler de prudence car ils seront omniprésents dans l’air lorsque le soleil brillera.

   
Les graminées et leurs pollens

Revenir en haut de la page