Bulletin Allergo Pollinique

Végétation en ville :
Guide d'information sur les plantes à pollen allergisant

 

Journal pollinique
Comparez vos symptômes aux concentrations
polliniques sur pollendiary.com

Mis à jour le 21 février 2020

L’hiver doux entraîne un pic d’allergies aux pollens !

Vous avez le nez qui coule, les yeux qui piquent, vous toussez…c’est surement que vous êtes allergiques aux pollens car il y a en ce moment un pic d’allergies surtout autour de la Méditerranée pour les pollens de cyprès. D’après Météo France, l'hiver météorologique (décembre 2019, janvier et février 2020) qui arrive bientôt à son terme a été exceptionnellement doux et n'a connu quasiment aucune période "fraîche" (en dessous des normales). Cette grande douceur a favorisé la floraison des arbres qui fleurissent en début d’année (aulne, noisetier, cyprès, frêne…) et qui émettent actuellement de fortes quantités de pollens dans l’air.

Autour de la Méditerranée, les concentrations de pollens de cyprès sont très fortes avec plusieurs milliers de grains de pollens comptés comme à Aix en Provence, Avignon, Marseille, Toulon, Narbonne… Le risque d’allergie est maximal !

Météo France annonce que l’ensemble du pays sera à nouveau plongé dans la douceur ce week-end, avec des températures bien au-dessus des normales de saison. Dimanche, le mercure pourrait flirter avec les 20°C dans le Roussillon, au pied des Pyrénées et en Provence ce qui entraînera de fortes concentrations de pollens de cyprès dans l’air qui gêneront les allergiques.

Dans le Sud-Ouest aussi les pollens de cyprès donnent un risque d’allergie parfois élevé comme dans la région toulousaine.

Sur le reste du pays, ce sont surtout les aulnes qui continuent leur floraison en émettant de grandes quantités de pollens dans l’air. Ils seront responsables d’un risque d’allergie évoluant entre le niveau faible et le niveau très élevé selon les départements.

Les noisetiers sont eux en perte de vitesse avec un risque d’allergie plus faible.

Les pollens de frêne et de peuplier sont bien présents sur le pays avec des concentrations qui augmentent surtout autour de la Méditerranée et dans le Sud-Ouest mais avec un risque d’allergie ne dépassant pas le niveau faible. Les pollens de graminées ont un peu d’avance et continuent d’être visibles surtout dans le Sud-Ouest avec un risque d’allergie ne dépassant toutefois pas le niveau faible.

Quelques conseils pratiques pour les allergiques : consultez votre médecin ou un allergologue en cas de symptômes, rincez vos cheveux le soir, aérez au moins 10 min par jour avant le lever et après le coucher du soleil, évitez de faire sécher le linge à l’extérieur, gardez les vitres des voitures fermées pour éviter que les pollens ne rentrent dans l’habitacle, évitez les activités sportives à l’extérieur qui entraînent une surexposition aux pollens.

   

Le cyprès et son pollen

Revenir en haut de la page